Sorties du 29 novembre et du 06 décembre

29 novembre : journée des premières

Ce dimanche 29/11, c’est en effet la première fois qu’Arthus venait faire une sortie découverte au GPS avec nous. Ça lui a fait tout bizarre au grand de ne pas nous guider pour une fois. Il a même essayé de temps en temps de nous dire : "Si on prend à gauche par-là, je connais et on peut rejoindre par derrière en reprenant à gauche le troisième chemin après la colline..."

On sentait bien qu’il avait quelques doutes sur les orientations choisies mais avec Fred lui aussi équipé d’un tout nouveau GPS, on a maintenu le cap et on est rentré sans embrouilles. (Enfin Fred arrive quand même à confondre les cours d’eau avec la trace à suivre, mais bon, il débute alors on va être indulgent et on ne va pas trop se moquer).

Autrement, le parcours était de l’avis de tout le monde super, que du chemin et un bon nombre de singles. On a rencontré notre première grosse partie boueuse de l’hiver et Fred n’a pas pu s’empêcher de prendre une bonne gamelle en plein milieu (pas facile de suivre le GPS et la bonne trajectoire en même temps). On a rencontré notre premier petit pont de bois glissant et l’instinct du gros crapaud vert (Christophe) a repris le dessus : une bonne glissade et hop, le voilà allongé dans le ruisseau (lui, il n’a même pas l’excuse du GPS). Mais bon, en cette période d’esprit de Noël, on a dit qu’on allait faire preuve d’indulgence et pas trop se moquer, mais un peu quand même !!!

06 décembre : journée des ramollis

Nous voici, ce coup-ci au départ de Beautiran pour une nouvelle découverte. Fred, le dos ramolli, a déclaré forfait la veille, et Lolo, ramolli tout court n’est pas au rendez-vous sur la place du marché. Seul Cyril tente l’aventure avec les trois mousquetaires du circuit découverte : Christophe, Basile et moi.

Très beau circuit, que des bois en chemins ou en singles super abordables mais qui a fait des dégâts sur les participants :

  • Basile : Ramolli par des douleurs de chochotte à la cuisse a fini péniblement
  • Cyril : Un peu à cours physiquement, a progressivement perdu de sa vigueur pour finir devinez comment !!!! Bien ramolli aussi
  • Antoine : Très ramolli par quelques petits excès la veille au soir a connu un gros passage à vide (Christophe a des preuves compromettantes mais il m’a promis de ne pas les diffuser si je disais du bien de lui)

Et bien, tu peux courir mon gros crapaud, tu peux les montrer tes vidéos foireuses, j’assume tout fièrement et sans honte et je ne cèderai pas à cet odieux chantage !!! J’aurai pu dire que tu étais en forme et que tu as fini le parcours frais comme un gardon, mais par ta faute, je ne le ferai pas !

J’aurai aussi pu dire que tu as gentiment dépanné deux fois mon vélo et bricolé un bouchon d’huile de fortune pour remplacer celui de ma focus que j’avais oublié de remettre après une remise à niveau 3 semaines avant (imaginez l’état du moteur : des projections d’huile partout !!!), mais à cause de ta fourberie, je ne le ferai pas non plus.

Antoine