Sortie Martignas - 06 avril 2014

Ce dimanche, nous avions décidé avec Lolo le Rafale d’aller explorer les bords de Jalles du côté de St-Médard et de Martignas. Malgré mes appels à volontaires pour nous accompagner, personne ne s’était proposé (Countadour m’avait laissé entendre que peut- être… si… éventuellement…pourquoi pas… il se pourrait que… mais finalement rien du tout et Fred, un moment espéré a déclaré forfait : il doit préparer sa saison à Biscarosse !) et c’est donc à deux que nous avons rejoint Christophe, un copain de Lolo qui devait nous servir de guide.

J’ai tout d’abord eu très peur car le Christophe en question, dit « Bubu » si j’ai bien compris mais je n’ai pas osé lui faire répéter, a un physique et un look tout droit sortis de « Conan le Barbare »… des bras gros comme mes cuisses, des tatouages, des piercings, la barbichette tressée, le crane rasé, le hard rock à fond sur le parking, il ne manquait rien !! J’ai d’abord cru qu’il allait m’attacher à un arbre et me découper à la hache, mais non, il m’a simplement serré la pogne.

Et en plus, le « Bubu », il connait tous les sentiers du coin comme sa poche. Il nous a emmenés faire 40 bornes de pur VTT, quasiment que du single, un vrai bonheur ! En plus il avait la délicatesse de nous annoncer toutes les difficultés et il ne s’est pour ainsi dire jamais trompé  (un petit demi tour de 50 m pour chipoter). Vraiment un superbe parcours, tous les absents fainéants ont eu tort de ne pas venir, et je suis sur qu’avec toutes les extensions possibles qu’il nous a signalées sans les prendre on aurait pu doubler le parcours. Mais je vous assure que  Lolo le Rafale n’avait plus de kérosène dans le moteur et moi plus rien dans les chaussettes, seul « Bubu » le viking avait l’air frais à l’arrivée ! D’ailleurs pour finir sa journée il allait faire une petite virée en Kayak de mer dans l’après midi.

Merci à Christophe et peut-être à une prochaine fois !!!

J’ai mis autant de temps à rentrer que si j’étais allé en Dordogne avec Elbueno, le pont d’Aquitaine était fermé et je me suis tapé les bouchons au pont Chaban, mais ça valait le coup !

Antoine