Sortie locale - 08 décembre 2013

Quizz du dimanche :

Suivre Arthus, c'est :
1- rouler dans la boue jusqu'à moitié roues ?
2- faire demi-tour 50 fois ?
3- marcher à côté de son vélo la moitié du parcours ?
4- ne jamais se perdre ?
5- franchir obligatoirement des ruisseaux puants ?
6- les 5 réponses réunies ?
Vous pouvez répondre anonymement bien sur et on fera un briefing dimanche prochain. Un classement sera fait : une rustine et un nettoyage gratuit du vélo à gagner.

Beau soleil et température de -1,5°, gelée matinale.
Au départ on a tous décidé de suivre Arthus en remontant le Gua jusqu'à la Garonne, et puis même après toutes ces années la plupart ne connaissent le chemin que jusqu’à 100 mètres de chez eux!(non, pas moi!). Pourtant on se rend très vite compte que les chemins empruntés ce jour par nos vélos n'ont pas vu un humain depuis le moyen âge. Les ronces de la grosseur d'une liane avaient des épines comme des clous de 100mm ! La forêt se refermait derrière nous dès notre passage et lorsque les rivières nauséabondes se présentaient devant nous, impossible de faire demi tour !
Il fallait passer et chacun avait sa technique.
Qui connait la technique  du président ?
1- il vérifie la profondeur, la largeur , calcule le débit et le volume de l'eau présente ?
2- Il fonce en se foutant de notre gueule ?
Un kit de survie à gagner.

Beaucoup on mit un pied dans l'eau et lorsqu'il fait -2°, pas facile de le réchauffer ! Heureusement, on a beaucoup marché, ça aide.
J'entends encore Jean-Luc se plaindre devant chaque plan d'eau qui se dressait devant nous, comme si les dieux les rajoutaient au fur et à mesure pour s'opposer à un groupe d'homo erectus vététus, d'avancer vers...
1- la gloire ?
2- le prochain trou d'eau peuplé de sangsues ?
3- le canapé pour la sieste de 14h à20h ?
4- j'sais pas... qu'est ce que je fous là ?

J'entends encore Arthus en écartant les ronces et les troncs d'arbres dire :" Je ne comprends pas en 2001, on est passé par ici et ça a déjà repoussé!"

On a terminé ce périple par du classique :Beauval, Séguinaud et ça fait plaisir de revoir la civilisation. Les rescapés de la journée étaient : Cyril et son nouveau vélo, Basile ,Rémy, El président Bueno, Jean-Luc le nettoyeur de roue arrière, Antoine, Maurechouxman le tranquille, Gégé sifrédi, Countador, et bien sur merci à Arthus pour ce circuit atypique dans la forêt primaire.

 Countadour

LES PHOTOS