Rando des Mimosas 2015 - Ile d'Oléron

Le départ de la place du marché a été un peu chaotique. Le groupe Mimi-Elbueno avait sa petite demi-heure de retard, le temps qu’il a fallu à Shrecktophe pour se rendre compte qu’il avait oublié le digestif. Si bien que quand le fourgon de Mimi est arrivé sur la place, celui de Shrecktophe avait disparu. Il est enfin revenu avec une bouteille de poire dont nous reparlerons.

Arrêt pique-nique à Mortagne-sur-Gironde avec un temps très menaçant. Le temps de sortir les affaires, de se servir un petit apéro et d’attaquer la quantité impressionnante de victuailles en tous genres et il se met à tomber un grain. Les filles ont remballé la marchandise sans qu’on ait le temps d’y toucher. J’ai réussi à sauver une galette des rois si bien que l’on est passé directement de l’apéritif au dessert !

Après une petite promenade autour du joli petit port de Mortagne en profitant d’une éclaircie, nous sommes repartis pour La Tremblade pour récupérer les huitres chez une copine et nous sommes arrivés à Saint Trojan où nous sommes tombés sur Marie-Coco et Isabelle arrivées la veille avec Jean-Pierre.

Installation sans problème à la résidence de la forêt à 100 m du départ de la randonnée du lendemain et on enchaine directement sur la dégustation d’huitres-apéritif. Les huitres (spéciales et fines de claires) ont été très appréciées et mangées en quelques minutes. Nous sommes même arrivés au restaurant à l’heure prévue.

Après un bon repas au restaurant l’Ile d’O, nous sommes rentrés prendre un petit café arrosé à l’appartement. Il faut dire que la bouteille de poire a pris une sérieuse claque sous l’impulsion de Schrecktophe, Mortschuman, Pierre et moi-même. Micka a même fini au bourbon-coca-poire !!

Le dimanche, le réveil a donc été un peu dur pour certains mais tout le monde était à l’heure sauf Odile, malade, qui a déclaré forfait. Au départ, on a croisé Cyril pour la photo et après, tout le monde s’est éparpillé sur les circuits.

Carole, Carole, Carole sur la marche de 13km

Jean-Pierre, Marie-Coco et Isabelle sur la marche de 17 km

Mimi, Micka, Karima, Pierre, Mortschuman, Elbueno sur le 35 km

Basilou, Schrektophe et moi sur le 45 km.

Jeannot et Anita, eux, sont allés « se cailler les meules » au phare de Chassiron.

Super rando, que des petits chemins secs, pas de boue du tout. Elbueno a un peu galéré dans ces petits singles avec le tandem mais il s’en est brillamment sorti comme d’habitude et physiquement, il était rincé. Quelques trajectoires approximatives dues certainement à un excès de poire m’ont fait faire un joli roulé boulé par-dessus le guidon ! Basilou et Schrecktophe (dopé à l’isostar de Mimi) ont roulé comme des bolides. Mais que dire du supersonique Micka, arrivé une heure avant tout le monde sur le 35 km et tout fier de lui à l’arrivé… il s’est tout simplement trompé de chemin et a court-circuité le parcours de 10 km… du Vibrenque tout craché !

Après une bonne douche, on a enfin pu gouter les victuailles du pique-nique entraperçues la veille.

Rangement et retour sans encombre pour tout le monde (quelques ronflements se sont fait entendre dans les voitures !!)

Antoine

LES PHOTOSDsc 0023