Rando des Ajoncs - 24 janvier 2016

Quelle surprise ce matin : Tout le monde était à l’heure et à 6H35 nous étions partis !!! Transport sans problème (Mini bus de Michel et Audi à effet laxatif de Christophe) jusqu’à Ronce-les-Bains. Une petite queue d’une demi-heure pour récupérer les plaques et à 9H15 on attaquait le parcours. Et quel parcours !!!! Que de la forêt avec alternance de chemins et singles, très peu de sable, pas de boue et quelques jolies vues sur la mer et l’ile d’Oléron. Le  groupe s’est rapidement scindé en deux avec Yohan, Basile, Jean-Luc, Christophe et moi d’un côté et Michel et Odile encadrés par Thierry de l’autre. Odile a du rouler 500 mètres avec nous quand nous l’avons retrouvée avant le ravito et ce gros lourdaud de Schreck n’a rien trouvé de mieux que de lui faire peur dans une descente : résultat Odile s’est retrouvée à plat ventre dans le sable !!! Elle était finalement assez contente de nous voir repartir. Mimi et Yohan ont eu leurs petites crampes habituelles. Ce Yohan, il accélère comme un fou sur la plage à 500m de l’arrivée pour s’arrêter 100m plus loin terrassé par les crampes : voilà comment passer pour un beau couillon !

Les ravitos étaient un peu légers, on a eu le droit à un coup de pineau à l’arrivée mais c’est bien tout ce qu’il restait.

Finalement nous sommes repartis à 15H (Mimi, Odile et Thierry étaient les derniers sur le parcours avec le gars de l’organisation aux fesses), après s’être changés (Jean-Luc courrait tout nu dans les rues de Ronce les Bains) et après avoir bien, bien et encore bien sanglé les vélos sur la remorque (allez, on rajoute encore une sangle au cas où on rencontrerait une tornade, et une petite dernière pour jouer encore une fois avec le cliquet)

Nous avons récupéré un petit 100 d’huitres sur le chemin du retour dégustées en soirée à la maison pour le débriefing en compagnie d’Eric (et de sa charmante épouse qui parle fort)  moins difficile à convaincre quand il s’agit de bouffer que pour venir rouler.

LES PHOTOS24562106176 285cc67ffc o

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau