CONCENTRATION DE TANDEM A ROCHEFORT JUIN2013

“LA CEINTURE DE FEU” EN TANDEM

 

            Hébergés au camping “Le Bateau” (ça ne s’invente pas) à ROCHEFORT, les 30 tandémistes présents garderont un super souvenir de ce beau et chaud week-end.

            Pour bénéficier d’une puissante protection militaire, Vauban imagine une “ceinture de feu”, soit un réseau de forts autour de l’estuaire pour défendre l’arsenal de ROCHEFORT.

Le samedi, par une piste cyclable, nous atteignons l’ancien pont transbordeur construit par Ferdinand Arnodin et inauguré en 1900. Rapidement dépassé par l’augmentation du trafic, il ne servira plus tard qu’au décors du tournage du film “Les Demoiselles de Rochefort” en 1966. Voué à la démolition mais sauvé grâce au classement aux monuments historiques en 1976, il est sauvé puis réhabilité pour une exploitation touristique à l’attention des piétons et des cyclistes.

Construction ordonnée par une certaine Catherine, l’ancien Hôtel des Rohan, aujourd’hui mairie de SOUBISE mérite un arrêt avant d’entamer un sentier maritime et admirer les nombreux carrelets .

C’est à PORT des Barques que nous entamons la traversée de la passe aux Bœufs vers l’Ile Madame, reliée à basse mer par une voie de sable et de galets (gare aux dérapages !).

A ECHILLAIS, une des plus belles églises romanes de Saintonge s’offre à nous où nous assistons aux photos d’un mariage !

Le retour sur ROCHEFORT s’effectue, comme à l’aller, par le pont transbordeur qui nous conduit au port par le Chemin de Charente. Jalousement protégée dans la forme de radoub, L’HERMIONE attend ses gréements pour, un jour, partir pour un long voyage…

Et nous, nous retournons au camping où les organisateurs s’activent déjà pour la soirée avec la préparation de la spécialité locale : l’éclade de moules !

C’est par la Vélodyssée que le dimanche, nous rejoignons LOIRE les MARAIS où Mathieu GATE, constructeur de cycles et de tandems notamment, nous accueille dans son atelier pour une visite… et nous offre café et viennoiseries.

Puis, nous nous dirigeons vers St PIERRE par la Route Impériale et atteignons La Pointe de la Fumée, haut lieu de l’ostréiculture et embarcadère pour l’Ile d’AIX. D’ici, nous avons vue sur le Fort Enet et le célèbre Fort Boyard.

Pour la pose pique-nique, c’est sous les chênes centenaires du Bois Vert du Casino que nous stoppons notre randonnée matinale. L’après-midi est consacrée à la visite du Fort de FOURAS (XI-XVII) et son donjon qui, pour protéger l’arsenal royal de ROCHEFORT, observait les mouvements des navires et envoyait des messages à la tour des signaux.

De retour au camping, accolades et remerciements ponctuaient un petit rafraîchissement offert par les organisateurs, avec l’espoir de se retrouver très vite sur nos destriers préférés.

Nous tenons à remercier chaleureusement Frédéric et Béatrice qui, bien qu’étant  relativement nouveaux membres de l’A.C.T. (1), nous ont organisé un superbe week-end où accueil, tourisme, amitié et patrimoine ont été omniprésents.

A noter que, dans la nuit de dimanche à lundi, un très violent orage de pluie et de grêle s’est abattu sur ROCHEFORT. Fort heureusement, nos amis tandémistes restés sur le camping n’ont pas de dégâts à déplorer. Néanmoins, nous souhaitons bon courage à Frédéric et Béatrice pour effectuer les réparations de leur maison quelque peu endommagée.    

                                                                                                           François et Mireille

p1090109-1.jpg